Pancréas

Échogénicité accrue du pancréas

L'échogénicité est l'une des caractéristiques des tissus étudiés par le diagnostic par ultrasons. Cet indicateur vous permet d’estimer la densité du corps. En cas de déviation dans un sens ou dans l’autre, un avis spécialisé est nécessaire. En conclusion, le médecin peut indiquer que l'échogénicité du pancréas est augmentée. La signification de cette formulation sera décrite ci-dessous.

La valeur de l'échogénicité

L'échographie est basée sur les principes de l'écholocation - la capacité des tissus à refléter les ultrasons. Pendant la procédure, le médecin voit une image en noir et blanc, car différents organes reflètent les ondes ultrasonores différemment. Plus le tissu est dense, plus il semble brillant à l'écran.

S'il y a du liquide dans le corps (vésicule biliaire), alors leur image sera en noir. Par conséquent, le concept d’échogénicité normale pour différentes structures est très conditionnel. Le diagnostiqueur sait quelle est la norme pour un organe particulier et remarque immédiatement les changements.

Lors de l'évaluation de l'échogénicité du parenchyme pancréatique, il est nécessairement comparé à l'échogénicité du foie qui sert d'échantillon. Normalement, ces organes ont une tonalité identique, sinon il est possible d’assumer le développement d’une pathologie.

Cependant, il convient de noter qu'une légère différence de couleur est admissible. Si le patient ne se plaint de rien et qu'il n'y a aucun autre signe de déviation, cela est considéré comme normal. De plus, la structure de l'objet et ses contours sont nécessairement pris en compte.

Normalement, la structure des organes est homogène. S'il y a des inclusions étrangères, la conclusion de l'échographie est également indiquée. Les contours irréguliers du pancréas peuvent également indiquer le développement du processus inflammatoire.

Il est important de savoir que l'augmentation de l'échogénicité du pancréas n'est pas un diagnostic, mais un avertissement d'une possible défaillance d'un organe. Pour connaître la raison, le patient doit être testé et consulter un gastro-entérologue.

Si le pancréas est en bonne santé, le terme "isoéchogénicité" est utilisé dans la description, ce qui signifie une structure homogène.


La lipomatose est un processus irréversible de transformation des cellules saines du pancréas en graisse.

Causes physiologiques

L'échogénicité accrue du pancréas peut être locale (focale) ou diffuse. Des modifications diffuses peuvent provoquer des facteurs tels qu'un changement radical de la nutrition, un régime serré ou un repas dense avant l'étude. On observe souvent une distorsion des résultats au cours d’une saison donnée - en règle générale, la densité de l’écho augmente au cours de la saison morte, au printemps et à l’automne.

Une hyperéchogénicité modérée peut également causer une maladie infectieuse. De plus, une légère augmentation de l'échogénicité du pancréas est la norme chez les personnes âgées. Cela est dû au vieillissement du corps et à la perte partielle de cellules glandulaires contenant du liquide.

Causes pathologiques

La structure hétérogène diffuse peut être le signe de diverses maladies, mais elle est le plus souvent observée dans diverses formes de pancréatite. Cela signifie que des cicatrices se sont formées sur l'organe et que le tissu conjonctif (fibreux) se développe.

Une hyperéchogénicité locale indique la présence de kystes, de calcifications et de divers néoplasmes.

Les autres raisons sont les suivantes:

  • lipomatose (lipomatose grasse, stéatose, hépatose, fibrolimatose). Il se développe principalement dans le contexte d’une pancréatite longue ou d’une nécrose pancréatique, caractérisée par le remplacement des cellules de la glande par du tissu conjonctif et des cellules adipeuses;
  • pancréatite aiguë, accompagnée d'un gonflement et d'une augmentation du pancréas;
  • nécrose pancréatique - une complication de la pancréatite de nature destructive, accompagnée de la mort de cellules de l'organe;
  • le diabète;
  • fibrose (sclérose) - inflammation chronique du pancréas, dans laquelle les cellules saines sont totalement ou partiellement remplacées par des foyers de tissu conjonctif;
  • tumeurs malignes.

Pour des résultats précis, ne pas consommer de produits dégageant des gaz (légumineuses, raisins, chou) ni d’aliments riches en protéines 2 à 3 jours avant l’étude.

Le niveau d'augmentation de l'échogénicité peut être modéré, moyen et élevé. Avec un indicateur modéré, la cause est le plus souvent physiologique, mais dans certains cas, une inflammation chronique est possible.

L'excès moyen indique généralement la dégénérescence des cellules en graisse. Une augmentation importante de la pancréatite aiguë est observée. S'il y a des inclusions solides dans le pancréas (concrétions, calcifications), on peut alors parler d'un type mixte d'échogénicité et de structure hétérogène.

Parfois, avec une pancréatite aiguë ou chronique, l'écho est au contraire réduit. Ce phénomène est dû à une forte expansion du canal pancréatique principal, fermant complètement la glande en raison de son atrophie. La cause dans la plupart des cas est une pancréatite chronique.

Les zones hypoéchogènes se rencontrent dans la pancréatite hémorragique, lorsque la structure de la glande présente un œdème. Lors de l'utilisation d'un équipement de haute précision, le canal principal de la glande est également visualisé comme une zone hypoéchogène, qui augmente avec l'âge.

Les symptômes

Si l'échographie montrait des inclusions hyperéchogènes dans le pancréas, alors sa fonction serait altérée. Dans la plupart des cas, il existe une pénurie d'enzymes digestives et de symptômes spécifiques:

Exacerbation du pancréas
  • flatulences et ballonnements;
  • selles contrariées;
  • perte d'appétit et de poids;
  • hypotension artérielle;
  • tachycardie (palpitations cardiaques);
  • douleur dans la partie supérieure de l'abdomen, sous les côtes;
  • nausée, vomissement;
  • sensation de plénitude dans l'estomac;
  • fièvre.

Si l’échogénicité du pancréas est augmentée chez le nourrisson, la probabilité d’un développement anormal des organes est élevée.

En l'absence de symptômes prononcés, l'hyperéchogénicité peut être causée par des erreurs nutritionnelles. Avec un ajustement approprié et l'exclusion du régime de certains produits, l'étude suivante montrera la norme.

Traitement

Avec une échogénicité accrue du pancréas, le patient doit subir un examen supplémentaire et subir des tests sanguins, de l'urine et des matières fécales. Le diagnostic et le traitement sont effectués par un gastro-entérologue. Le principe de base du traitement de la pancréatite aiguë est la règle: "froid, faim et paix". Dans les premiers jours de la maladie, le patient doit se conformer au repos au lit et refuser tout aliment.

Les tactiques thérapeutiques peuvent varier considérablement en fonction de l'état du patient, de la prévalence et de l'intensité du processus pathologique. Certaines formes de la maladie nécessitent une intervention chirurgicale.

Pour le soulagement de la douleur, des analgésiques et des antispasmodiques sont prescrits, ainsi que des anti-inflammatoires non stéroïdiens - Diclofenac, Ketoprofen, Papaverine, No-spa, Drotaverin.


Les comprimés de pancréatine constituent la référence en matière de traitement des maladies du pancréas accompagnées d'un manque d'enzymes.

Étant donné que la pancréatite aiguë augmente considérablement la production d'enzymes, des moyens sont utilisés pour supprimer l'activité du pancréas (Somatostatine). Les antibiotiques sont nécessaires pour prévenir les infections bactériennes.

Si un diagnostic de "lipomatose" est posé, il ne peut être traité avec des méthodes thérapeutiques qu'avec des inclusions graisseuses de petite taille. En cas d'accumulation importante, les îlots gras pincent les canaux pancréatiques et perturbent le pancréas. Ensuite, les lipomes sont enlevés chirurgicalement.

Le traitement de la lipomatose consiste en un régime et en une perte de poids. Les médicaments ne permettent pas de se débarrasser des formations graisseuses. Toutes les activités visent à empêcher leur croissance ultérieure.

Lorsque la déficience enzymatique, qui accompagne la pancréatite chronique, les processus tumoraux et un certain nombre d'autres maladies, une thérapie enzymatique de remplacement est prescrite. Les préparations sont choisies strictement individuellement, les plus fréquemment utilisées étant le mezim, la pancréatine et le créon. Pendant le traitement, il est recommandé de suivre le régime numéro 5 et de ne pas boire d'alcool.

Il est important de se rappeler qu’un indicateur accru d’échogénicité n’est qu’un signal à l’organisme pour signaler un éventuel mal-être. Cependant, il est impossible de l'ignorer, et dans tous les cas, vous devriez consulter un spécialiste.