Traitement et prévention

Traitement de l'athérosclérose cérébrale

L'athérosclérose figure sur la liste des maladies potentiellement mortelles, même si, à première vue, elle peut sembler différente. Il ne se développe pas rapidement, les symptômes peuvent être flous et prennent des images d'autres pathologies.

En réalité, l’athérosclérose affecte lentement mais sûrement l’ensemble des artères du corps, rétrécissant progressivement la lumière des vaisseaux sanguins et bloquant le flux sanguin. Cela conduit à une ischémie chronique, altère la fonction et arrête le travail des organes.

La propagation de l'athérosclérose dans le corps

Le plus souvent, l'athérosclérose affecte les artères de la circulation systémique - l'aorte, les vaisseaux des membres inférieurs et les artères du cerveau.

Avec la défaite des vaisseaux artériels des jambes, apparaissent les symptômes suivants: engourdissement et froideur des pieds, impossibilité de déterminer les pulsations dans le bas des jambes et lors de lésions étendues et dans l'aine, picotements désagréables de la peau pendant l'exercice. Lorsque le processus se déroule sur la partie antérieure de la jambe (étant donné qu'il y a moins de couche musculaire et, par conséquent, peu de vaisseaux, l'ischémie se développe plus rapidement), un ulcère trophique se forme et peut se transformer en processus de gangrène ou de cancer. La gangrène est la mort de membres, entraînant un empoisonnement du sang et la mort.

L'affection aortique est caractérisée par une variété de symptômes, dus à sa grande étendue dans le corps humain - du ventricule gauche du cœur à sa ramification dans les artères fémorales.

Le processus peut être localisé dans:

  1. Les vaisseaux coronaires sont une maladie potentiellement mortelle pouvant entraîner un infarctus du myocarde. Il est cliniquement très similaire à l’angine de poitrine: douleur à la poitrine, essoufflement, faiblesse, anxiété, peur ou nervosité. Le trait distinctif est la durée de la douleur pendant plusieurs heures et sa résistance à la nitroglycérine, contrairement à l'angine de poitrine;
  2. Avec la défaite de l'aorte abdominale, en particulier des artères mésentériques, l'athérosclérose se manifeste par un dysfonctionnement du tractus gastro-intestinal du type d'intoxication alimentaire: nausées, vomissements, douleurs abdominales, violation de la chaise sous forme de constipation ou de diarrhée. Les symptômes n'arrêtent pas les antispasmodiques et augmentent avec le temps;

Lorsque les artères sont bloquées au niveau de la ramification dans la région pelvienne, les symptômes d’une lésion des artères fémorales sont observés.

Premières manifestations de lésions de l'artère cérébrale

L'athérosclérose des vaisseaux cérébraux et du tronc brachio-céphalique présente des symptômes assez spécifiques, qui ne se manifestent qu'au stade final et presque irréversible de la maladie.

Les premiers signes précurseurs de la maladie sont la fatigue chronique et la faiblesse qui peuvent durer des mois, voire des années. Dans le même temps, une personne trouve toujours des excuses, telles que: fatigue banale au travail, stress constant ou fluctuations des conditions météorologiques.

Au fil du temps, le patient se sent constamment irrité, car le système nerveux fonctionne dans un état de tension permanente dans des conditions de manque chronique d'oxygène, car les vaisseaux sont constamment remplis de plaques.

À ce stade, la maladie est souvent découverte accidentellement lors de contrôles de routine ou lors de la prise de sang pour les lipides.

Dans 90% des cas, l'athérosclérose passe au stade suivant du développement, lorsque le niveau de contraction atteint plus de la moitié de la lumière. Ensuite, les symptômes deviennent plus prononcés et exacerbés.

Ils ajoutent également des vertiges pendant l'effort physique et au repos, des douleurs à la tête et au cou, des papillotements des mouches et la présence de taches noires devant les yeux, acouphènes. Il est associé à l'hypoxie de structures cérébrales telles que l'appareil vestibulaire, le nerf optique et le cervelet.

Parallèlement, le patient développe progressivement un état dépressif que ses proches peuvent remarquer. Les soi-disant symptômes cérébraux, signes spécifiques de lésions du tissu cérébral, augmentent lentement.

Avec des lésions plus étendues du cervelet, des troubles de la motricité et de la coordination commencent. Cela se manifeste par des tremblements des membres ou des tremblements incontrôlés, des secousses de la tête, des mouvements brusques des mains.

La prochaine souffre centre de la parole. La parole devient trouble, confuse, avec des hésitations. Cela attire l'attention de l'environnement et met le patient mal à l'aise et peut l'inciter à consulter un médecin.

Principaux symptômes de dysfonctionnement cérébral

Si le traitement n'est pas commencé à ce moment, la dernière étape se développe.

Elle se caractérise par une mémoire diminuée, progressive, mais totale dans le temps. Au début, cela se manifeste en oubliant les noms et les dates, puis les événements et les personnes sont oubliés, et à la fin, la démence se développe.

Il s'agit d'une maladie grave, en particulier pour les proches et les proches, car la démence entraîne une perte totale de la personnalité.

Une personne ne peut pas effectuer d’activités ménagères de base - des lacets à la nourriture en passant par l’alimentation, les compétences en matière de soins personnels sont perdues.

Dans la plupart des cas, ce stade n’est pas régressif et se termine par un accident vasculaire cérébral - ischémique ou hémorragique.

Un accident vasculaire cérébral ischémique se forme à la suite d'une occlusion de vaisseau associée à une plaque d'athérosclérose, d'un manque criant d'oxygène et d'une ischémie avec nécrose.

Un accident vasculaire cérébral hémorragique est provoqué par une rupture du vaisseau affecté, ce qui entraîne une hémorragie massive et imbibe de sang le tissu cérébral, ce qui entraîne une altération de la fonction cérébrale.

En outre, tout accident vasculaire cérébral entraîne un œdème cérébral, qui se manifeste par le déplacement et la pénétration des structures cérébrales, en particulier du tronc cérébral. C'est là que se situent les centres vitaux responsables du rythme cardiaque, de la respiration et de la déglutition. Sans eux, une personne meurt en quelques minutes.

C'est pourquoi l'athérosclérose cérébrale doit être détectée au stade des premiers symptômes et que la médication doit être instaurée pour éviter les conséquences graves.

Critères de diagnostic de l'athérosclérose

L'établissement du diagnostic correct commence toujours par une enquête auprès des patients.

Les causes du développement de la pathologie sont des facteurs de risque, leur identification et leur élimination contribuent à ralentir la progression de la maladie.

La liste des questions clés comprend l'identification des facteurs de risque.

Pour l'athérosclérose, les facteurs de risque sont:

  • Fumer - cela tient compte non seulement du nombre de cigarettes par jour, mais aussi de l'expérience du tabagisme. Ceci caractérise le degré et la durée d'exposition aux substances irritantes sur la membrane vasculaire, en particulier chez les personnes âgées;
  • La présence ou l'absence de diabète sucré - une augmentation de la glycémie aggrave toujours le pronostic de la maladie et constitue son facteur provoquant en raison de ses effets néfastes sur l'intima des artères. Conduit souvent à un handicap;
  • Le degré d'obésité, si présent. Le surpoids est un facteur de risque pour de nombreuses maladies des systèmes endocrinien et cardiovasculaire, telles que le diabète et l'hypertension, respectivement;
  • Un régime alimentaire inapproprié et une hypodynamie - en combinaison, provoquent souvent l'obésité. De plus, dans ces conditions, les gros vaisseaux deviennent plus minces, deviennent fragiles et fragiles, ce qui peut entraîner leur destruction;
  • La consommation d'alcool est l'un des facteurs de risque les plus dangereux, car elle entraîne l'apparition d'une maladie du foie, qui transforme le cholestérol nocif en vaisseaux en acides biliaires utiles à la digestion. Sans cela, des plaques de cholestérol se forment dans les artères des lipides en excès, fermant la circulation sanguine. En outre, ces plaques peuvent se détacher, provoquant un blocage aigu des vaisseaux sanguins. Ce sont souvent des artères pulmonaires, ce qui entraîne un infarctus pulmonaire et un arrêt respiratoire.

En outre, la cause de la maladie peut être héréditaire. Il est utile de savoir de la part du patient s'il y a eu des cas d'athérosclérose dans la famille, cette maladie pouvant être de nature familiale.

Et pour assurer la santé de tous les membres de la famille, la prévention peut être menée dès la petite enfance.

Méthodes de diagnostic auxiliaires

Après l'entretien, le patient doit passer des tests de laboratoire.

Pour clarifier le diagnostic, le médecin prescrit le passage de toute une gamme de tests de laboratoire.

Après avoir reçu les résultats de l'examen, le médecin sera en mesure de déterminer le degré probable de développement de la pathologie et de déterminer la nécessité d'un examen instrumental.

Dans les résultats des analyses de laboratoire, le médecin peut voir:

  1. Dans l'analyse générale du sang dans l'athérosclérose, on observe une augmentation du taux de sédimentation des érythrocytes et une augmentation de la protéine C-réactive. Cela indique le processus inflammatoire qui se développe dans le corps;
  2. Dans l'analyse biochimique de l'attention du sang attirera lipidogram. Il montre la relation entre les fractions lipidiques. La quantité normale de cholestérol total est d'environ 5 mmol / l. avec le développement de l'athérosclérose, ce chiffre augmente considérablement et plus il est élevé, plus la progression de la maladie est avancée. Faites également attention au rapport entre les lipoprotéines de basse et haute densité. Normalement, le premier ne doit pas dépasser 3 mmol / l et le second pas moins de 1 mmol / l. idéalement, plus les lipoprotéines de haute densité sont bonnes, plus elles ont la capacité de se lier au «mauvais» cholestérol et de les éliminer du corps;

Ensuite, passez aux méthodes d'examen instrumentales pour confirmer ou infirmer le diagnostic.

Le moyen le plus simple et le plus économique est la radiographie. Il peut révéler des plaques calcifiées dans les vaisseaux du cerveau. Cependant, cette méthode présente des inconvénients importants - tout d’abord, c’est l’inexactitude de l’image. Deuxièmement, si le calcium n'a pas eu le temps de se déposer dans la plaque, la défaite n'apparaîtra pas sur le film. Par conséquent, cette méthode n'est actuellement utilisée que dans des cas extrêmes.

Une méthode plus détaillée est l'angiographie de contraste. Elle consiste à introduire un agent de contraste dans le sang et à afficher sur l’écran la perméabilité du flux sanguin. Bien que envahissant, il est considéré comme assez sûr dans la médecine moderne.

En outre, une échographie des vaisseaux cérébraux est utilisée, en particulier en mode Doppler, elle permet de détecter la présence ou l'absence de plaques sans pénétration dans le corps.

Cette méthode est considérée comme la référence en matière de diagnostic de l’athérosclérose en raison de sa grande disponibilité et de sa sécurité.

Traitement de l'athérosclérose avec des pilules

Dans le traitement de l'athérosclérose, différentes méthodes sont utilisées, en fonction du stade et de l'évolution de la maladie.

La possibilité de réduire le cholestérol par le biais d'un régime alimentaire et d'un effort physique à la maison est toujours prise en compte, car dans 20% des cas, la maladie peut être inversée à l'aide de ces seules méthodes.

Cependant, si une telle approche est inefficace, des médicaments sont prescrits.

Les médicaments utilisés appartiennent à différents groupes de médicaments, mais grâce à l'effet combiné, un bon effet thérapeutique est obtenu.

Ces moyens sont:

  • Les médicaments qui réduisent le cholestérol, brisant le processus de sa biosynthèse dans le corps. Ce sont des statines et des fibrates qui inhibent le développement du mévalonate dans le foie. Les statines sont bien tolérées en tant que thérapie primaire et ont peu d'effets secondaires. Ils sont prescrits à tous les patients présentant des facteurs de risque et des complications telles que l'angine de poitrine, l'hypertension artérielle, l'infarctus du myocarde ou les accidents vasculaires cérébraux pour se débarrasser de leurs symptômes.
  • S'il existe des contre-indications à la prise de statines, par exemple une intolérance individuelle, des séquestrants d'acides biliaires sont associés, lesquels réduisent le cholestérol en éliminant les acides biliaires par les intestins.
  • S'il existe un diabète sucré de type 2 parmi les maladies concomitantes, des comprimés réducteurs de sucre sont prescrits - il s'agit de sulfamides, qui stimulent la production d'insuline dans le pancréas, et de biguanides, qui augmentent l'utilisation de l'excès de glucose dans les tissus musculaires.

En outre, la thérapie de vitamine est utilisée. La nomination d'un antioxydant naturel sous forme de vitamine E améliore le flux sanguin en réduisant les processus d'oxydation dans la paroi vasculaire.

Utilisation répandue dans le traitement de l'athérosclérose a trouvé la médecine traditionnelle - décoctions d'herbes qui agissent sur le corps fortifiant.

Traitements radicaux

Les méthodes radicales ne sont utilisées que dans des cas extrêmes.

Lorsque l'état se détériore au cours d'un traitement médical, la question de la correction chirurgicale est soulevée pour améliorer l'état du patient.

Les méthodes chirurgicales peuvent être utilisées pour détecter la maladie à l’état négligé aux derniers stades de développement.

Les méthodes opérationnelles pour la correction de la circulation sanguine dans l'athérosclérose sont les suivantes:

  1. L'endartériectomie cardiaque consiste à effectuer une procédure ouverte sur un vaisseau cérébral blessé, à la suite de quoi la plaque d'athérosclérose est retirée de l'artère, après quoi elle est suturée et mise en place;
  2. L'angioplastie est une opération fermée, réalisée par analogie avec la précédente, mais sans ouvrir le crâne. Un cathéter est inséré dans l'artère fémorale et tiré vers le vaisseau affecté sous le contrôle de l'angiographie. Ensuite, la plaque d'athérosclérose est tirée dans la direction opposée;
  3. Stenting vasculaire - consiste à installer le cadre de fil hypoallergénique à la place du rétrécissement du vaisseau. Elle est considérée comme l'opération la moins traumatisante parmi toutes les personnes répertoriées et a beaucoup de bons retours des patients.

Dans tous les cas, il vaut toujours mieux prévenir le développement de la maladie que de la traiter par différentes méthodes. Par conséquent, il est nécessaire de respecter les recommandations médicales concernant un mode de vie sain et de ne pas adopter de mauvaises habitudes pour conserver force et vitalité pendant de nombreuses années.

L'athérosclérose du cerveau est décrite dans la vidéo de cet article.