Complications du diabète

Obésité chez les enfants et les adolescents: photo, traitement et prévention des problèmes

L’obésité chez les enfants et les adolescents est l’un des problèmes majeurs de notre époque. Chaque jour, le nombre de ces patients augmente, ce qui est tout simplement terrifiant. Expliquer cette tendance est extrêmement simple, car la principale cause du surpoids est le manque d'activité physique et une mauvaise alimentation.

Dans certains cas, l’obésité peut être le résultat de dysfonctionnements de la glande thyroïde, de tumeurs au cerveau, ainsi que d’autres problèmes de santé graves. Pour cette raison, chaque parent est simplement obligé de surveiller de près l'état de santé de son enfant et tout écart de poids doit être alerté et encouragé à consulter un médecin.

Si l'obésité a commencé à se développer dans la petite enfance, elle peut alors entraîner des complications dangereuses. Chez les enfants en surpoids, le risque de telles maladies augmente considérablement:

  • le diabète;
  • l'hypertension;
  • insuffisance hépatique;
  • troubles de la vésicule biliaire.

Déjà à l'âge adulte, ces patients seront exposés à un développement relativement précoce d'infertilité, d'infarctus du myocarde et de maladie coronarienne.

La tactique de traitement de l'obésité dépendra entièrement de ses locaux et comprendra les principes suivants:

  1. régime alimentaire de haute qualité;
  2. exercice constant;
  3. traitement médical ou chirurgical (si nécessaire).

De manière générale, vous devez toujours savoir à partir de quel point vous pouvez commencer à parler d'obésité à des degrés divers. Le poids de chaque enfant dépendra directement de son sexe, de sa taille et de sa prédisposition génétique.

La santé et les habitudes alimentaires en général seront également importantes.

La médecine connaît plusieurs façons de détecter le surpoids chez un enfant.

Les principales causes de l'obésité chez les enfants

Il existe 2 principaux types d'obésité:

  • alimentaire (causée par une mauvaise nutrition et le manque d'activité physique adéquate de l'enfant);
  • endocrinien (survient chez les enfants et les adolescents présentant de graves problèmes des glandes endocrines: glandes surrénales, thyroïde et ovaires).

Sur la base de certaines caractéristiques associées à l'obésité, il sera déjà possible de deviner la cause de ce processus.

Si un enfant fait de l'embonpoint, vous devez d'abord faire attention à ses parents. Si on observe également un excès de poids chez eux, on peut alors parler de comportement alimentaire inapproprié.

Une telle famille peut consommer quotidiennement une quantité suffisante d'aliments riches en calories, contenant trop de glucides et de matières grasses. Si tel est le cas, il est fort probable que l’enfant souffre d’obésité alimentaire.

Dans une telle situation, l’obésité de l’enfant sera entièrement due à la discordance entre les calories consommées et l’énergie dépensée. Ce déséquilibre énergétique résulte de la faible mobilité des patients.

Si nous parlons de bébés, le surpoids est une conséquence de l’inadéquation des aliments de complément, trop riches en glucides et en lipides. Les enfants plus âgés peuvent avoir des kilos en trop s'ils passent tout leur temps à jouer à des jeux informatiques ou devant la télévision. Toute l'énergie obtenue à partir de la nourriture reste dans le dépôt de graisse.

Un régime alimentaire malsain et un mode de vie inadéquat constituent une caractéristique distinctive importante de l'obésité alimentaire.

Dans les cas où l'enfant était en surpoids depuis la naissance ou que l'on observait des retards de développement, il est très probable que l'obésité soit causée par des problèmes congénitaux avec la glande thyroïde. Le retard de développement peut être retardé:

  1. dentition;
  2. tenant la tête.

En outre, il peut y avoir un gonflement du visage du bébé. Tout ce qui précède indiquera une hypothyroïdie.

Dans les cas où l'obésité à divers degrés est observée dans le contexte du retard mental, de la faiblesse musculaire et du strabisme, on peut parler de la présence d'anomalies génétiques congénitales, par exemple le syndrome de Down, le syndrome de Prader-Willi (comme sur la photo).

L'obésité chez les enfants et les adolescents. Les symptômes

Si l'obésité, quel que soit son degré, s'accompagne des symptômes suivants, il existe un risque d'hypothyroïdie acquise:

  • fatigue
  • faiblesse
  • somnolence;
  • faible performance scolaire;
  • manque d'appétit;
  • peau sèche;
  • la constipation;
  • sacs sous les yeux.

Ce type d'hypothyroïdie se caractérise par des problèmes de fonctionnement de la glande thyroïde et une carence importante en iode. En règle générale, la maladie, si elle dépasse la puberté, peut être la cause de l'absence de menstruation (aménorrhée) ou d'autres violations de ce cycle.

Si une masse excessive se dépose sur l'estomac, le cou et le visage, il est possible que l'enfant soit atteint du syndrome d'Itsenko-Cushing. Il se caractérise par d'autres symptômes, par exemple, des bras et des jambes excessivement minces, la formation rapide de vergetures de couleur pourpre (également appelées vergetures).

Dans cette maladie, il existe une surproduction d'hormones produites par les glandes surrénales.

Si l’obésité à divers degrés chez l’enfant est accompagnée de maux de tête, ils peuvent indiquer la présence d’une tumeur. Dans le contexte de problèmes de poids et de migraines, d'autres symptômes peuvent apparaître:

  1. une augmentation des glandes mammaires (chez les garçons et les filles). Une galactorrhée (excrétion du lait des glandes), une altération du cycle menstruel chez les filles peuvent être notées. Si cela se produit, on parle alors de prolactinome - un néoplasme de l'hypophyse qui produit de la prolactine (l'hormone responsable de la production de lait pendant la lactation). En outre, le prolactinome est également possible chez les garçons. Dans ce cas, il y aura également augmentation mammaire, douleur à la tête et autres manifestations de pression intracrânienne élevée;
  2. si des symptômes d'hypothyroïdie sont également liés à ces symptômes, l'obésité chez l'adolescent sera probablement due à une tumeur hypophysaire. En conséquence, une production hormonale altérée, qui stimule la glande thyroïde, sera notée;
  3. en rejoignant les manifestations caractéristiques du syndrome d'Itsenko-Cushing, il existe une probabilité élevée de tumeur hypophysaire. Une telle tumeur produira une quantité excessive d’ACTH (hormone adrénocorticotrope), responsable de la libération de glucocorticoïdes par les glandes surrénales.

Il existe des cas où un adolescent de sexe masculin présente des symptômes de retard de puberté et de gynécomastie. La cause la plus probable de ce processus peut être appelée dystrophie adipo-génitale. Cette maladie est causée par l'insuffisance d'hormones hypophysaires qui stimulent le développement des glandes mammaires.

Chez les filles, les symptômes énumérés indiqueront la présence d'un ovaire polykystique.

Quel est le principal danger de l'obésité?

L'obésité chez les enfants (photo) peut être la cause de maladies trop précoces qui ne sont pas caractéristiques de ce groupe d'âge:

  • l'hypertension;
  • diabète de type 2;
  • cirrhose du foie;
  • cardiopathie ischémique.

Ces maladies peuvent aggraver considérablement la santé de l'enfant et réduire sa qualité de vie.

Les complications de l’obésité de gravité variable sont les suivantes:

  1. Depuis le système cardiovasculaire: athérosclérose, augmentation de la pression artérielle, insuffisance cardiaque chronique, angine de poitrine. Ces problèmes, caractéristiques des personnes âgées, posent de nombreux problèmes aux enfants en surpoids;
  2. Au niveau du système digestif: inflammation chronique de la vésicule biliaire (cholécystite), inflammation du pancréas (pancréatite), hémorroïdes, constipation fréquente. Un dépôt de graisse dans le foie provoque une hépatite lipidique (stéatose). Cette maladie se caractérise par une insuffisance hépatique due au déplacement du tissu adipeux normal. Rarement, la stéatose provoque une cirrhose du foie;
  3. On peut observer des déformations du squelette, des douleurs aux articulations et des pieds plats au niveau des os et des articulations. Les enfants en surpoids vont souffrir de malformations valgus des genoux (les jambes auront la forme d’un X);
  4. En cas d'insuffisance de l'hormone insuline, produite par le pancréas et assurant une absorption optimale du glucose, se produit un diabète sucré du second type de flux. Les signes caractéristiques du diabète sont: somnolence, soif constante, appétit excessif, faiblesse, envie fréquente d'uriner;
  5. Les enfants obèses souffriront de troubles du sommeil, tels que le ronflement et l'apnée du sommeil (manque périodique de respiration).

Les femmes obèses dès leur plus tendre enfance ont de nombreuses chances de rester vaines toute leur vie.

Différents degrés d'obésité chez les enfants et les adolescents peuvent être à l'origine de nombreux problèmes sociaux. Ces enfants auront de grandes difficultés à communiquer avec leurs pairs.

Souvent, dans ce contexte, la dépression se développe, ce qui peut aggraver l'obésité par la toxicomanie, l'alcoolisme et les troubles de l'alimentation, par exemple la boulimie ou l'anorexie (comme sur la photo).

Comment traite-t-on l'obésité?

La tactique consistant à se débarrasser des kilos en trop chez un enfant dépendra directement des raisons de son apparition. Sans faute, le médecin vous recommandera:

  • aliments santé;
  • exercice normalisé;
  • traitement médicamenteux;
  • intervention chirurgicale (si nécessaire).

Le traitement de l'obésité chez les enfants et les adolescents est un processus très long. Chaque étape doit obligatoirement faire l’objet d’un accord entre les parents de l’enfant malade et le médecin traitant.

Alimentation diététique et éducation physique

L’objectif principal du régime alimentaire et de l’activité physique n’est pas seulement la perte de poids, mais également la prévention de haute qualité d’un gain de poids supplémentaire. En cas d'obésité mineure, on ne montrera à l'enfant que des aliments spécialement conçus pour perdre du poids.

La perte de poids doit toujours être lisse. Des gains de poids nets sont tout simplement inacceptables!

Une nutrition spéciale doit être scrupuleusement suivie conformément aux recommandations de l'endocrinologue. Le médecin tiendra compte de toutes les caractéristiques individuelles du corps d'un enfant malade et calculera ses besoins quotidiens en graisses, en glucides, en protéines, en oligo-éléments et en vitamines. Cela peut être, par exemple, un régime alimentaire à faible indice glycémique.

La culture physique comprendra:

  1. la natation;
  2. aérobic;
  3. jeux de plein air;
  4. athlétisme.

Pour qu'un enfant s'intéresse au sport, chaque parent doit donner son exemple et l'encourager dans ses réalisations.

Même les marches quotidiennes habituelles de 30 minutes contribueront à améliorer le bien-être de l'enfant et à réduire le risque de développer des complications liées à l'obésité à des degrés divers.

Le climat psychologique dans la famille jouera un rôle important. Il est important d'aider l'enfant à surmonter l'obstruction causée par l'excès de poids et à lui faire comprendre qu'il ne faut pas s'attarder dessus.

Traitement médicamenteux

Le traitement de l'obésité peut être effectué à l'aide de divers médicaments pouvant supprimer l'appétit. Le médecin ne prescrira un médicament qu'en dernier recours. Cela est dû au manque de recherche suffisante sur cette question.

Si la cause de l'obésité réside dans un déséquilibre hormonal, dans ce cas, le résultat peut être obtenu par une combinaison d'activité physique, de régime alimentaire et de traitement des causes profondes du développement de l'excès de poids.

Dans les cas où, dans le contexte de l'obésité chez les adolescents, le diabète sucré a commencé à se développer, la thérapie fournira également une nutrition thérapeutique.

Traitement chirurgical

Les médecins ont très rarement recours à une intervention chirurgicale. Cela n'est nécessaire que s'il existe des indications vitales graves. Par exemple, en l'absence d'opération, le risque de décès est élevé.