Types et types

Comment reconnaître le diabète chez la femme enceinte: symptômes et signes de pathologie

Pendant la grossesse chez la femme, le métabolisme et le niveau hormonal général changent. Le nombre des indicateurs les plus importants de cette période inclut le niveau de sucre, car son augmentation constitue une menace pour la santé de la mère et de l'enfant.

En connaissant les symptômes du diabète chez les femmes enceintes, vous pouvez minimiser le risque de développement du processus pathologique et des complications possibles.

Symptômes de diabète pendant la grossesse

Le diabète qui se développe pendant la grossesse est appelé gestationnel.

Il apparaît sur le fond des changements dans les processus métaboliques, l'ajustement hormonal du corps féminin.

Le pancréas produit une hormone spéciale - l'insuline, qui assure l'absorption du glucose par les cellules. Chez les femmes enceintes, son contenu augmente sous l'action des hormones placentaires (progestérone).

Le pancréas est surchargé et assume mal ses fonctions, en particulier s’il existe des maladies associées (gastrite, pancréatite, hépatite d’étiologie différente).Quand une femme a un diabète gestationnel, un problème grave réside dans le fait que la majeure partie de l'oxygène est dépensée pour l'inactivation du sucre.

Avec ce processus, le manque d'oxygène est inévitable, entraînant une hypoxie fœtale. Mais le corps d'une femme enceinte est exposé à un stress accru et les processus pathologiques sont plus actifs.

Il existe des violations dans le système vasculaire, caractérisées par des pertes de charge dans le système urogénital, se manifestant par un gonflement. Une pyélonéphrite et une bactériurie se développent en présence d'une infection. Une des manifestations caractéristiques de ce diabète est la néphropathie, qui survient tardivement.

La symptomatologie chez les femmes enceintes est montrée évidemment. Expérience femme:

  • sécheresse de la bouche (surtout le matin) et soif inextinguible;
  • miction épuisante;
  • fatigue sans cause;
  • problèmes de vision;
  • démangeaisons de la peau;
  • désir fréquent de manger.
Si vous présentez au moins un symptôme, vous devez en informer le médecin, passer des tests et, si nécessaire, suivre un traitement.

Bouche sèche et soif accrue

Lorsque la concentration de glucose dans le sérum sanguin dépasse la norme, elle devient visqueuse. Le corps tente en quelque sorte de compenser la pathologie et la femme a constamment envie de boire.

La bouche sèche se produit pour la même raison. En buvant quotidiennement 3 litres d'eau ou plus, la patiente augmente temporairement la quantité totale de sang, comme si elle le «diluait».

Mais, si la cause est vraiment le diabète, le soulagement ne sera que temporaire. En conséquence, il est impossible d'étancher cette soif. Pendant la grossesse, cette situation est particulièrement dangereuse.

Les reins d'une femme subissent des charges accrues. Si elle boit beaucoup d’eau, il y aura des œdèmes, la pression artérielle augmentera.

Pour éliminer ou au moins atténuer les symptômes désagréables, vous devez suivre un régime alimentaire spécial pour les femmes enceintes.

Mictions fréquentes

Si une femme enceinte souhaite souvent aller aux toilettes, elle n'est pas nécessairement diabétique.

Cette condition est souvent considérée comme normale et naturelle. Au premier trimestre, le corps subit des changements hormonaux, au troisième - le fœtus en croissance exerce une pression sur la vessie.

Dans le même temps, la couleur, la consistance et la quantité d'urine restent inchangées, il n'y a pas d'impuretés de sang ou de mucus, et le processus de miction n'est pas douloureux et se passe sans gêne.

Par conséquent, les femmes enceintes ne sont pas particulièrement inquiètes à cause des fréquentes visites aux toilettes, bien que cela puisse être un symptôme du diabète. Seule l'analyse établit une augmentation du taux de corps cétoniques et de sucre.

Pour stabiliser et normaliser la condition, il est nécessaire de corriger le régime alimentaire et de vous limiter à une consommation excessive de liquides.

Diminution de l'acuité visuelle

Pendant la grossesse, même les femmes en bonne santé peuvent avoir des problèmes de vision en raison de modifications de l'homéostasie et du stress accru sur les parois des vaisseaux sanguins et des tissus nerveux. Mais généralement, ces phénomènes sont temporaires et assez facilement corrigés.

Dans le diabète, les violations se produisent rapidement et fortement:

  • dans le champ de vision apparaissent des taches et des "mouches";
  • douleurs aux piqûres et aux coutures dans les globes oculaires;
  • la mise au point est perturbée;
  • intensification de la réaction douloureuse à la lumière vive;
  • les yeux sont vite fatigués.

Si de tels symptômes apparaissent pendant la grossesse, vous devriez consulter un ophtalmologiste et un endocrinologue. Ces spécialistes donneront les recommandations nécessaires et, si nécessaire, prescriront un traitement qui aidera à éviter les complications graves de la vision.

Fatigue accrue

Dans le diabète, les cellules du corps n'absorbent presque pas le glucose, ce qui entraîne leur épuisement en énergie et l'accumulation de produits métaboliques oxydés toxiques dans les tissus corporels. Par conséquent, chez les femmes enceintes atteintes du syndrome diabétique, on observe souvent une fatigue et une fatigue.

Prurit

Lorsque les femmes enceintes ont des problèmes de peau, cela peut être un signe de diabète. Il est associé à une altération de la fonction hormonale du pancréas, à une augmentation de la charge sur le foie.

Avec l'augmentation de la concentration plasmatique de glucose, le niveau de triglycérides (graisses responsables de la synthèse de l'énergie) augmente.

Cela se manifeste par la séborrhée, l'apparition de petits abcès et pustules, accompagnée de prurit et de desquamation. La peau devient moins élastique, il y a des abrasions et des crevasses.

Tous les produits cosmétiques n'apportent qu'un soulagement temporaire. Le seul moyen de se débarrasser des problèmes de peau des femmes enceintes atteintes de diabète est de réduire la quantité de sucre dans le sang.

Augmentation de l'appétit

Dans le diabète, la glycémie est abondante, mais les cellules ne l'absorbent pas.

Avec cette maladie, le corps n'est pas en mesure de synthétiser la quantité d'énergie requise, si bien que la sensation de faim est constante - c'est l'un des symptômes du diabète chez la femme enceinte.

Pour normaliser le métabolisme des glucides, il suffit parfois d’ajuster le régime alimentaire. La femme montre également un léger effort physique.

Il faut se rappeler que trop manger entraîne un excès de poids, ce qui peut nuire au déroulement de la grossesse.

Autres signes de diabète chez les femmes enceintes

Le diabète chez les femmes enceintes présente les mêmes symptômes que les autres patients.

Mais ils peuvent ne pas être aussi prononcés en raison des particularités du corps féminin au cours de cette période.

Au cours de la grossesse, l'immunité est réduite et les maladies chroniques cachées ont tendance à s'infecter et à s'aggraver. Le diabète ne fait qu'aggraver cette situation et peut se manifester par divers signes de la part de nombreux organes et systèmes.

Par conséquent, les femmes dans cette position doivent être testées pour le sucre et pour la tolérance au glucose afin de détecter une pathologie aux stades les plus précoces.

Test sanguin pour le sucre pendant la grossesse

Le diabète est élevé fausse couche, prééclampsie, polyhydramnios et infections génitales.

Le fœtus est en surpoids, ce qui, associé à une insuffisance placentaire, peut provoquer des lésions à la naissance chez la mère et l'enfant. Par conséquent, une femme qui connaît les complications possibles ne peut souvent pas décider de devenir enceinte.

Mais le diabète gestationnel se développe déjà en cours de grossesse (généralement après 28 semaines) et se manifeste par une violation du métabolisme des glucides. Identifier la pathologie permet un test sanguin.

Voici les données sur la teneur en sucre à différents stades de la maladie:

  • premier degré (léger) - glucose <7,7 mmol / l. Pour la correction, la sélection d'un régime est recommandée;
  • deuxième degré (moyen) - glucose <12,7 mmol / l. Un régime alimentaire et une administration d'insuline sont nécessaires;
  • dernier degré (sévère) - glucose> 12,7 mmol / l. L'acidocétose et des dommages vasculaires dans la rétine et les reins sont observés. À ce stade, de fortes doses d'insuline sont administrées à la femme.
Chez les femmes enceintes atteintes de diabète, une surveillance constante du taux de glucose et par un médecin est nécessaire.

Caractéristiques de la forme gestationnelle de la maladie

Le diabète gestationnel débute généralement après 28 semaines de grossesse et se dissipe dans les 1-2 mois suivant l’accouchement.

C'est-à-dire que la durée de la maladie est relativement courte. Mais il reste le risque de sa transition vers le vrai diabète.

Au début, il est important que la pathologie soit presque asymptomatique et que les femmes n'y prêtent pas beaucoup d'attention. Cela complique le diagnostic et provoque souvent des complications dangereuses.

Conséquences possibles pour la future mère et l'enfant

Le diabète est une maladie insidieuse qui provoque de graves changements négatifs dans le corps.

Le processus pathologique affecte la santé de la mère et le développement du fœtus, augmente le risque d'avortement, le risque de développer la pathologie de l'enfant à naître et une mortalité élevée après l'accouchement.

La femme a des maladies chroniques concomitantes, l'immunité est réduite, dans le contexte duquel une infection supplémentaire est possible.

La fétopathie se développe souvent:

  • hypertrophique - avec une croissance normale, le fœtus est constitué d'une masse importante et la taille du placenta augmente;
  • hypoplastique - Le développement fœtal du fœtus est diagnostiqué avec des symptômes d'hypoxie et d'asphyxie.

Vidéos connexes

Détails sur le diabète gestationnel chez les femmes enceintes dans la vidéo:

Aux premiers symptômes et présumés diabète, une femme enceinte devrait consulter un docteur. Cette maladie n'est pas une phrase. Avec un traitement adéquat et le respect des recommandations du médecin, la grossesse se déroule sans complications ni pathologies et se termine avec la naissance d’un enfant en bonne santé.

Loading...