Des analyses

Le sucre est en dessous de la normale: qu'est-ce que cela signifie, les causes de l'hypoglycémie

Le sang étant le principal fluide pour le corps, son état doit être surveillé attentivement. Après tout, même un changement mineur dans sa composition peut avoir des conséquences graves.

La teneur en sucre est un indicateur important du fonctionnement normal de tous les organes et systèmes du corps humain. La concentration de glucose reflète le métabolisme des glucides. Cette substance est également considérée comme la principale source d’énergie du corps.

Le sucre pénètre dans le sang après l'ingestion d'aliments glucidiques. Son contenu peut être bas, normal et élevé.

Tout le monde sait que lorsque le glucose est trop élevé, il est très mauvais pour les systèmes et les organes. De plus, cette condition est typique des personnes atteintes de diabète. Mais si la glycémie est inférieure à la normale, qu'est-ce que cela signifie?

Qu'est-ce que l'hypoglycémie et pourquoi se développe-t-elle?

La glycémie est liée au fait que les gens mangent régulièrement. Ainsi, lorsque vous mangez des plats sucrés et glucidiques, les indicateurs augmentent fortement. Dans le même temps, le pancréas commence à produire intensément de l'insuline, une hormone qui transforme le glucose en énergie.

Lorsque la production d'insuline cesse, le contenu en glucose doit revenir à la normale, mais cela ne se produit pas pour diverses infractions. Par exemple, dans le diabète, l'hypoglycémie se produit souvent lorsque, après un repas, le pancréas ne produit pas la quantité requise de l'hormone.

Mais parfois, une faible teneur en sucre est observée chez une personne en bonne santé. Cela se produit souvent lors d'une charge d'intensité variable.

L'indicateur normal de glycémie à jeun le matin varie de 3,3 à 5,5 mmol / l. Avec des écarts non significatifs de 5,6 à 6,6 mmol / l, on peut parler de tolérance au glucose altérée. Cette condition est la frontière entre la normale et les anomalies et si le taux de sucre est supérieur à 6,7 mmol / l, il est alors considéré comme un signe clair de diabète.

L'hypoglycémie peut être présente non seulement chez les diabétiques, mais même chez les personnes en bonne santé et les enfants. Principales causes de faible teneur en sucre:

  1. Activité physique intense avec un régime alimentaire faible en calories.
  2. Manger de la malbouffe régulièrement (restauration rapide, sucreries, farine).
  3. Prendre certains médicaments.
  4. Début de grossesse.
  5. Déshydratation.
  6. L'utilisation de bêta-bloquants en arrière-plan du sport.
  7. Menstruation chez les femmes.
  8. La réaction du corps de l'enfant à la prise d'acide acétylsalicylique.

Les causes de l'hypoglycémie chez les jeunes filles sont le non-respect d'un régime. Après tout, les femmes sont souvent assises sur des régimes hypocaloriques.

Les habitudes néfastes (tabac, alcool) peuvent également réduire la concentration de glucose. Et tant qu’une personne refuse complètement l’alcool et les cigarettes, il n’est pas toujours possible de normaliser le taux de sucre, même à l’aide de préparations médicales.

Les causes de l'hypoglycémie sont souvent la présence de tumeurs malignes. Après tout, les néoplasmes du pancréas entraînent souvent la croissance de tissus, notamment de cellules bêta, responsables de la production d'insuline.

Chez les diabétiques, une réduction du taux de sucre est due à une surdose d’insuline ou d’autres médicaments, ainsi qu’à des problèmes persistants au niveau des reins. Le changement de médicaments provoque également une augmentation du taux de glucose.

Les causes suivantes de l'hypoglycémie chez les diabétiques sont le jeûne, l'exercice excessif, la prise de médicaments, l'alcool et l'introduction d'un nouvel agent réducteur de sucre dans le traitement.

De plus, un faible taux de glucose dans le sang peut se développer si un diabétique diminue davantage la concentration en sucre sans ajuster la dose de médicaments essentiels.

Symptomatologie et diagnostic

Un petit indicateur de glucose apparaît souvent le matin, immédiatement après y avoir été invité. Dans ce cas, pour sa normalisation, il est suffisamment dense pour prendre le petit-déjeuner.

Mais parfois, après le petit-déjeuner ou le déjeuner, il se produit une réponse hypoglycémique. Cette caractéristique indique souvent le développement du diabète.

Les principales manifestations de faibles concentrations en sucre comprennent:

  • l'hyperhidrose;
  • des nausées;
  • pouls rapide et tachycardie;
  • courant de chaleur et tremblements dans les mains;
  • grande soif et faim;
  • mal de tête avec le diabète;
  • irritabilité;
  • polyurie.

La somnolence, le blanchiment de la peau du visage, des jambes et des mains, l’apathie et les vertiges sont d’autres symptômes. Des troubles visuels (mouches, vision double ou voile sur les yeux), une lourdeur, une faiblesse ou un engourdissement des jambes apparaissent souvent. En outre, lorsque l'hyperglycémie transpire des paumes, ce qui se produit même dans le froid.

Les manifestations de baisse de sucre la nuit parlent pendant que vous dormez, une transpiration forte. Après le réveil, la personne se sent faible et est constamment irritée par des bagatelles.

Des symptômes similaires se produisent en raison de la famine du cerveau. Par conséquent, si la glycémie est inférieure à la normale (inférieure à 3,3 mmol / l), les glucides doivent être consommés rapidement.

En l'absence de toute action, un certain nombre de complications peuvent se développer. Au stade initial, apparaissent des convulsions, une attention distraite, une démarche instable et un discours incohérent.

Après la perte de conscience, il est probable que le syndrome convulsif se développe. Les diabétiques dans cet état tombent souvent dans le coma. L'hypoglycémie conduit souvent au développement d'un accident vasculaire cérébral.

Il est à noter que les enfants sont moins sensibles à l'hypoglycémie. Mais si elle est prononcée, ces patients développent également un certain nombre de symptômes, notamment:

  1. fort appétit;
  2. douleur dans les jambes et l'abdomen;
  3. faiblesse
  4. désir de se reposer;
  5. silence et calme atypique;
  6. pauvre perspicacité;
  7. transpiration de la tête.

Le diagnostic d'hypoglycémie est basé sur trois facteurs. Ce sont des tests de laboratoire, des antécédents et des plaintes de patients.

Pour connaître le niveau de sucre dans le laboratoire, un test de tolérance au glucose est effectué. Son essence réside dans le fait que le patient fixe les indicateurs sur un estomac vide, puis lui donne une solution sucrée. Après 2 heures, le niveau de sucre est à nouveau mesuré.

Vous pouvez également vous renseigner sur la présence d'hypo ou d'hyperglycémie à la maison. À cette fin, utilisez un lecteur de glycémie.

Méthodes d'urgence pour augmenter la concentration de glucose

Si le sucre n'est pas beaucoup plus bas, alors vous pouvez éliminer cette condition vous-même. Dans ce cas, vous devez manger des glucides rapides ou boire une solution de glucose.

Après, il est important de mesurer les indicateurs après 10 minutes. Si pendant ce temps, le niveau n'augmente pas, alors vous devriez prendre un peu plus de solution sucrée ou de nourriture et refaire le test.

En cas de forte baisse du taux de sucre, il est nécessaire de consommer des aliments à IG élevé. Ceux-ci incluent le miel, la limonade ou le jus, le sucre raffiné, le caramel et la confiture.

Toutefois, pour augmenter rapidement la concentration de glucose, vous ne devez pas manger de fruits, d’hydrates de carbone lentement digestibles, de gâteaux, de chocolat, de produits avec substituts de sucre et de crème glacée. Lors du prochain repas, il est également intéressant d'attendre que l'état soit normalisé.

Mais si le niveau de sucre a beaucoup baissé, il vaut la peine d'appeler une ambulance. Avant son arrivée, vous pouvez donner au patient un thé très sucré. À l'hôpital, il recevra une solution de glucose (40%). En cas de perte de conscience, il est impossible de nourrir ou de nourrir le patient, car il risque d'étouffer ou d'étouffer. Il est important de savoir quels devraient être les soins d'urgence pour le coma diabétique.

Avant l'arrivée de l'ambulance, il est conseillé de la coucher sur le côté, en pliant le haut de la jambe au niveau du genou. Cela ne permettra pas à la fosse de s'étouffer avec sa propre langue.

Si vous avez de l'expérience à la maison, on administre au patient 20 ml de solution de glucose, de glucagon ou d'adrénaline (0,5 ml).

Thérapie de régime

La nutrition a un effet significatif sur les fluctuations de la glycémie. Par conséquent, les patients présentant un risque accru d'hyperglycémie devraient s'adresser à un endocrinologue, qui leur prescrira un régime alimentaire particulier.

Le régime alimentaire est sélectionné en fonction de divers facteurs (gravité de la maladie, âge, présence de maladies associées). Cependant, il y a des principes généraux qui doivent être suivis par toute personne qui ne veut pas avoir de problèmes de santé, y compris de sucre bas.

La première règle consiste à augmenter l'apport en glucides lents. Ces produits comprennent la farine complète, les légumes et diverses céréales.

Jus, bonbons, miel et biscuits doivent être consommés avec modération. Et de l'alcool, les muffins, les bouillons riches, la semoule, les pâtes de blé tendre, les graisses animales, les épices et les viandes fumées devraient être abandonnés.

Il est important de manger fractionné, en prenant de la nourriture en petites portions. La préférence devrait être donnée aux produits riches en fibres (pommes de terre, pois, maïs). De tels aliments ralentissent la digestion du sucre dérivé des glucides complexes.

Les fruits devraient être une partie essentielle du menu du jour. Mais les fruits trop sucrés (banane, melon, fraises, raisins) doivent être jetés.

Une valeur importante du régime alimentaire est donnée aux protéines, dont le nombre devrait prévaloir sur les glucides. La préférence est donnée aux types alimentaires de viande et de poisson, à savoir le lapin, le poulet, la dinde, le bœuf, le merlu et le menthu. Vous pouvez également manger des noix et des produits laitiers non gras.

Voici un régime quotidien approximatif auquel vous pourrez vous prémunir contre le développement de l'hyperglycémie:

  • Petit déjeuner - œufs à la coque, thé non sucré, une tranche de pain de blé entier.
  • La première collation est du lait (1 pile) ou des fruits non sucrés.
  • Déjeuner - salade de légumes et soupe avec un bouillon faible en gras ou du poisson cuit à la vapeur avec des légumes et du thé.
  • La deuxième collation - décoction aux herbes et 2 fruits non sucrés ou noix (jusqu’à 50 g).
  • Dîner - viande de lapin bouillie ou poulet avec légumes, thé ou chicorée.
  • 2 heures avant le coucher, vous pouvez boire 200 ml de kéfir (1%).

La vidéo de cet article révèle l'essence de l'hypoglycémie dans le diabète sucré.